Cloud / Data Center : Quand le système d’incendie cause une panne majeure

Outre l’importance de la localisation d’un data center pour s’assurer d’un moindre impact sur la production IT en cas d’événement majeur (tornade, inondations, cyclone,…), une anecdote lue récemment sur un site spécialisé devrait achever de convaincre nombre de décideurs IT de l’intérêt de mettre en œuvre une stratégie multi-Clouds.

Il y a quelques semaines dans un data center français, un technicien de maintenance a déclenché involontairement le système d’extinction incendie dans une salle. Un client du data center présent dans cette salle disposait de nombreux équipements (baies de stockage) de dernière génération fournie par un unique constructeur avec des disques durs visiblement trop fins et trop fragiles.

En effet, le bruit généré par le système d’extinction d’incendie a rendu hors service tous les disques de toutes les baies… et les données stockées sur ces disques irrécupérables.

Pour illustrer et comprendre ce cas, nous avons cherché quelques éléments supplémentaires. Et nous vous invitons à regarder cette vidéo très instructive liée à un billet de blog :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=tDacjrSCeq4[/youtube]

Dans le récit de l’incident du data center français, ce ne sont pas des cris humains comme vu sur la vidéo ci-dessus mais des buses qui émettent un bruit d’environ 130 dB entraînant des vibrations dans la salle que ne peuvent pas supporter des disques durs nouvelle génération trop petits et fins. Plus qu’une latence dégradant la performance, cette onde sonore mal maîtrisée peut donc causer l’arrêt du disque et donc une indisponibilité.

Que comprendre ?

Les composants non-résistants d’un équipementier et le bruit causé par les extinctions d’incendie peuvent être l’origine d’un incident qui, dans notre exemple, a causé (et donc coûté) plusieurs millions d’euros de préjudice.

On imagine aisément les dégâts si cela était arrivé à un fournisseur d’infrastructures Cloud : les millions d’objets stockés et applications qui dépendaient de ce fournisseur auraient été indisponibles – définitivement – si les clients n’avaient pas prévu de stratégie multi-Cloud / multi-datacenters.

Sélectionner le bon fournisseur Cloud n’est donc pas qu’une affaire de prix : Chacun l’aura compris, « le Cloud » est avant tout une affaire de spécialistes des infrastructures IT qui se doivent de construire un solide un plan de reprise ou de continuité d’activité basé sur de multiples prestataires et/ou centres de données. En sus, de prendre attentivement connaissance des choix technologiques effectués par le(s) fournisseur(s).